Épuisement par la chaleur

L’épuisement par la chaleur survient lorsque l’on a été actif trop longtemps dans un environnement chaud.

Il arrive fréquemment lorsqu’on pratique une activité sportive ou physique et que l’on ne s’hydrate pas assez. On le reconnait à une grande fatigue ainsi qu’à la peau qui sera pâle, moite et froide.

La personne peut aussi présenter des nausées et des vomissements. La meilleure façon de traiter cette personne est de lui faire arrêter ses efforts et de l’accompagner à l’ombre dans un endroit frais. Boire de petites quantités d’eau fraiche pourra aussi l’aider. Lorsque l’épuisement par la chaleur s’installe, il peut évoluer en coup de chaleur.

Le coup de chaleur.

Le coup de chaleur est le résultat de l’épuisement des capacités du corps d’évacuer la chaleur.

Le corps produit de la chaleur par ses activités internes (activité musculaire, digestion), et pour que cette chaleur puisse être évacuée il y a différents mécanismes qui sont mis en marche (transpiration, apport de sang près de la surface de la peau). La personne en coup de chaleur produit plus de chaleur que ce qu’elle peut évacuer, ce qui fait qu’elle va en accumuler et que sa température corporelle va augmenter. On reconnait le coup de chaleur par une peau chaude, rouge et sèche, une altération du niveau de conscience, un épuisement physique et éventuellement une perte de conscience. Le coup de chaleur constitue une urgence vitale, la personne qui en souffre est en danger de mort à court terme. Il faut donc contacter le 911 et accompagner la personne à l’ombre et au frais. On peut aussi lui mettre des compresses froides sur le corps. Il faut cependant éviter de provoquer des grelotements, ce qui pourrait aggraver le problème.

Les publications de Sébastien Gagnon,
Maitre instructeur de la Croix Rouge canadienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *